Biogaz Luxembourg

Nouvelles - Bioénergies

Effacement diffus : de nouvelles perspectives pour les marchés du résidentiel et du tertiaire

mercredi 26 février 2020

L'effacement des consommations électriques représente un tiers des nouvelles capacités électriques soutenues dans le cadre des appels d'offres de long terme pour le marché de capacité. Un signal positif pour le principal lauréat, Voltalis.

Renouvelables : Voltalia acquiert Greensolver, spécialiste des services de gestion de centrales

mercredi 26 février 2020

Le 25 février, le producteur d'énergie renouvelable Voltalia a annoncé avoir acquis Greensolver, un prestataire européen de services techniques, administratifs et contractuels, durant toutes les étape...

Nucléaire : les feux passent au vert pour le démantèlement de l'usine d'enrichissement du Tricastin

mercredi 26 février 2020

Huit ans après l'arrêt de l'usine George Besse, le Gouvernement valide le plan de démantèlement de l'installation. Orano propose de recycler les 136 000 tonnes de déchets métalliques très faiblement radioactifs.

Micro-algues : un regain d'intérêt pour le biocarburant

mercredi 26 février 2020

La compétitivité face au carburant traditionnel a toujours été un frein important à l'essor des carburants alternatifs. Mais à l'heure du réchauffement climatique et de la transition énergétique, la filière micro-algues aurait une carte à jouer.

Enedis développe un Smart Grid rural en Corrèze

mercredi 26 février 2020

Le Syndicat d'électrification de la Diège et Enedis ont signé une convention de partenariat dans le cadre du Contrat de transition écologique de Corrèze, le 25 février 2020 lors du Salon de l'Agricult...

Source : www.actu-environnement.com

Qu'est-ce le biogaz ?

Le biogaz ou biométhane est le gaz méthane (CH4) obtenu par fermentation de matières organiques telles que les déchets agricoles ou ménagères.

Le processus de fermentation, ou biométhanisation, peut se produire naturellement dans les décharges, marais ou fonds des lacs, en fonction des températures. Le méthane dispersé dans l’atmosphère produit un effet de serre 23 fois plus fort que le dioxyde de carbone (CO2) dont on parle beaucoup plus car largement plus répandu que le méthane.

It est quand même très important d’agir pour contenir et aussi exploiter le biogaz (et donc le méthane qui en constitue la presque totalité) dans un contexte d’exploitation des énergies renouvelables. Le Luxembourg s'est engagé à reduire les émissions de gaz à effet de serre au niveau de 72% par rapport à 1990.

La production de biogaz

Il est aujourd’hui possible de produire du biogaz pour son exploitation industrielle à des couts est rendement intéressants, surtout à coté de sites agricoles et d’élevage.

En stockant des proportions adéquates de produits organiques comme matériel végétal, lisier, fumier, déchets ménagères, résidus agro-alimentaires, etc., dans des cuves équipés de bioréacteurs (autrement dits digesteurs) on peut provoquer une fermentation contrôlée et continue pour alimenter des générateurs d’électricité ou co-générateurs de chaleur et électricité comme ceux conçus et produits par la société Energolux (ENGIE).

L’énergie ainsi produite peut être utilisée localement pour rendre autonome le site agricole ou un groupe de bâtiments, ou alors être injectée dans le réseau électrique commun.

Au Luxembourg, au-delà d’autres facilitations et primes, le gouvernement a établi un prix de revient pour l’injection dans le réseau électrique luxembourgeois allant jusqu'à 0.025 €/kWh.